connecteur charge iPhone 7

Changer le connecteur de charge sur l’iPhone 7

L’un des problèmes que rencontrent un grand nombre de détenteurs d’iPhone, c’est le problème de charge. De nombreux iPhone ne se chargent plus après quelques mois ou années d’utilisation. D’une manière générale, le problème vient du connecteur de charge. Les utilisateurs d’iPhone 7 sont les plus concernés par ce problème de connecteur. Ils sont parfois contraints de changer complètement le connecteur de charge de l’iPhone. Si vous avez un iPhone 7 et que votre appareil ne prend plus la charge quand vous branchez le câble, vous devriez peut-être changer le connecteur de charge. Si vous prévoyez de le faire vous-même, ce mini-guide est fait pour vous.

Votre iPhone 7 ne se charge plus, que faire ?

Avant de changer le connecteur de charge sur votre iPhone, il est primordial de faire un diagnostic. Cela vous évitera de faire des dépenses inutiles (achat de la pièce à remplacer) et de devoir démonter votre iPhone pour rien. Sachez que démonter un iPhone n’est pas une mince affaire. Ce n’est pas non plus un acte anodin sans risque. En cas de fausse manipulation, vous risquez d’endommager d’autres composants internes du téléphone. Soyez donc très vigilant afin d’éviter bien de mauvaises surprises.

Si votre iPhone 7 ne prend plus de charge, ce n’est pas forcément un problème interne nécessitant le démontage de votre appareil. Il peut s’agir d’un câble Lightning non officiel. Ce qui explique le non-rechargement de votre iPhone 7. Assurez-vous également que votre adaptateur soit original. Ensuite, vérifiez que le câble et l’adaptateur sont correctement branchés. Si ce n’est pas le cas, branchez-les correctement afin que vous puissiez charger votre téléphone. Lorsque vous chargez votre téléphone, assurez-vous aussi que le câble ne se plie pas. Parfois, la sortie Lightning se trouve obstruée par la poussière ou autre débris. Si c’est le cas, il suffit donc de le nettoyer correctement.

Changer vous-même le connecteur de charge de votre iPhone 7

Changer connecteur charge iPhone 7

Si après toutes les étapes citées ci-dessus la charge ne passe pas encore, vous devrez peut-être changer complètement le connecteur de charge. Comment s’y prendre ? Plusieurs options s’offrent à vous, soit vous faites appel à un professionnel pour la réparation ou vous le faites vous-même. En effet, il existe un grand nombre de réparations qu’on peut faire tout seul sans passer par les services d’un expert. De nombreux tutoriels sont disponibles sur la toile que vous pourrez suivre.

Si vous décidez de changer vous-même le connecteur de charge de votre iPhone 7, vous devez avant tout vous procurer d’un connecteur de charge neuf original. Il est fortement recommandé d’acheter vos pièces dans des magasins homologués par la marque ou un site web spécialisé dans la vente d’accessoires ou de produits Apple agréés. Vous devez également acheter un kit d’outils complet pour assurer le démontage et le montage de votre appareil. Ensuite, une fois que vous avez en main tous les outils et pièces nécessaires pour le changement de votre connecteur de charge, vous pouvez commencer à suivre soigneusement le tutoriel. Étape par étape, ne négligez rien ! Tous les détails comptent et soyez, encore une fois, très vigilant !

Si vous hésitez à changer vous-même le connecteur de charge de votre iPhone 7, contactez un professionnel ou confiez directement la réparation à Apple. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille !

Paris 2024, un leader de l’environnement

Le développement durable n’est pas qu’un objectif, il s’inscrit dans l’ADN même de la candidature de Paris 2024, développé en collaboration avec les athlètes et tous les partenaires du projet. Pour obtenir un impact aussi positif que possible, Paris 2024 a développé un projet conforme aux recommandations de l’Agenda 2020 du CIO et aux objectifs de développement durable de l’ONU. S’appuyant sur l’Accord de Paris sur le changement climatique adopté en décembre 2015 lors de la COP21, les Jeux de 2024 seront à l’avant-garde de la gérance de l’environnement.

Un seul chiffre résume parfaitement cette ambition: – 55%

Selon Jean-Marc Nicolle, une réduction de 55% de l’empreinte carbone des Jeux par rapport aux deux dernières éditions des Jeux d’été (Londres 2012 et Rio 2016). Les Jeux de 2024 seront donc les premiers à s’aligner sur l’Accord de Paris.

Cette ambition s’appuie sur un concept sobre et compact et une stratégie environnementale ambitieuse co-conçue avec WWF France, le comité d’excellence en environnement dirigé par Isabelle Autissier et des personnalités engagées, telles que la maire de la ville de Paris, Anne Hidalgo, diplomate vert de l’année 2016 , élu à la tête du C40, et Tony Estanguet , membre de la commission de la durabilité et de l’héritage du CIO.

Ainsi, le village olympique et paralympique sera un modèle de développement durable, notamment:

  • Matériaux 100% biosourcés
  • 100% d’énergie verte pendant les Jeux
  • Des sources alimentaires 100% durables et certifiées
  • 100% de la famille olympique et des spectateurs utilisant des moyens de transport propres
  • Plus de 26 hectares de biodiversité créés sur les sites olympiques de Seine-Saint-Denis grâce aux Jeux

Cette approche s’appuie sur la stratégie environnementale très proactive de la Ville de Paris. Le projet Paris 2024 partage avec le maire de Paris l’objectif de créer une ville respirable en établissant des zones de baignade en Seine, à Paris et dans les environs, et en doublant le nombre de pistes cyclables d’ici 2020, ce qui permettra à 70% des spectateurs de ne plus de 30 minutes en vélo des sites olympiques de la ville.

Par ailleurs, la ratification début 2017 d’une charte d’éco-responsabilité, certifiée par le WWF, entre les organisateurs de grands événements sportifs et Paris 2024 prouve que le monde sportif français est capable de relever les défis de demain et des générations futures.

Enfin, en termes d’impact plus global, Paris 2024 s’efforce de rendre son modèle durable d’organisation d’événements majeurs reproductible au niveau international et de le partager avec d’autres organisateurs internationaux.

Création de sites web : comment choisir le bon prestataire ?

Afin de gagner en visibilité et pour communiquer sur ses activités et ses produits, une entreprise se doit d’avoir un site web. Depuis l’expansion du numérique et d’internet, il s’agit d’un support de communication qui est devenu essentiel au développement d’une entreprise et à l’accroissement de son chiffre d’affaires. Les entreprises se tournent généralement vers des prestataires pour créer un site web. Ces derniers fournissent, d’une manière générale, des prestations professionnelles et de qualité. Toutefois, il est nécessaire de faire attention au choix de son prestataire pour s’assurer de la qualité de votre site, car votre image en dépend. Lire la suite

Comment emballer vos vêtements pour le déménagement

Vous cherchez la meilleure façon d’emballer vos vêtements pour le déménagement ? Nous pouvons vous aider. Que vous ayez une petite garde-robe de vêtements ou beaucoup plus, nous avons les conseils dont vous avez besoin pour déménager avec succès vos vêtements dans une nouvelle maison. Des pièces délicates et des vêtements suspendus à vos chaussures, chapeaux et accessoires, chaque article nécessite sa propre stratégie d’emballage. Ci-dessous, vous trouverez notre guide d’expert sur l’emballage des vêtements pour le déménagement. Cette approche étape par étape couvre : ce qu’il faut faire avant de commencer à emballer, les méthodes d’emballage des vêtements, comment trier vos vêtements, les meilleures façons de plier les vêtements, comment déplacer les vêtements suspendus, comment emballer les vêtements dans différents types de boîtes et des conseils plus élémentaires de déménagement. Pour des conseils sur la façon la plus efficace de faire vos valises, continuez à lire. Lire la suite

Nouvelle-Zélande : Top 2 des plus belles villes à visiter sur l’île du Nord

Partez-vous bientôt pour la Nouvelle-Zélande ? Que ce soit en famille, entre amis ou bien en amoureux, le pays vous réserve de belles surprises. Vous ne savez pas quelle île visiter. Pourquoi ne pas choisir l’île du Nord ? Cette dernière est connue pour ses parcs nationaux qui proposent des panoramas à couper le souffle ainsi que pour ses activités volcaniques. Cependant, les charmes de l’île du Nord ne s’y limitent pas seulement. En effet, elle abrite de magnifiques villes cosmopolites qui possèdent chacune une ambiance particulière et unique. Ci-après quelques villes à intégrer dans votre circuit lors de votre escapade sur l’île du nord de la Nouvelle-Zélande.

Découvrir les charmes de la ville d’Auckland

Pour apprécier pleinement votre circuit en Nouvelle-Zélande, ne manquez pas de visiter la ville d’Auckland. C’est l’une des plus grandes villes et l’une des plus attractives de tout le pays. Proposant un large choix d’activités, cette ville a tout pour vous plaire. La Sky Tower est par exemple, une activité qui est à ne surtout pas manquer, que vous comptiez faire un voyage entre amis ou bien en famille. Elle figure sur la plupart des photos de la ville. La tour abrite des hôtels, des restaurants, un casino et même une salle de théâtre. Avec ses 328 mètres de hauteur, elle offre également une vue panoramique à 360° de la ville.

Pour les amateurs de sensation forte, le Sky Jump (chute libre) et le Sky Walk (une marche à plus de 192 mètres de haut) constituent des activités incontournables à faire. Pour vous éloigner un peu de l’ambiance de la ville, ne manquez pas de faire l’ascension du Mont Eden. Il se trouve à quelques kilomètres du centre-ville. Vous aurez également une vue magnifique sur l’ensemble d’Auckland. Le sommet du volcan et son cratère sont facilement accessibles en parcourant des sentiers pédestres. Pour profiter d’un magnifique spectacle, le meilleur moment pour profiter de la vue est durant le coucher du soleil.

Découvrir Wellignton, la capitale du pays

Pour connaître un peu plus le pays, rien de mieux que de visiter sa capitale. Wellington se trouve à proximité du point le plus méridional de l’île du Nord. Elle est entourée par une incroyable nature et se caractérise par un riche patrimoine culturel et artistique. Il est impossible de visiter cette capitale néozélandaise sans avoir emprunté son célèbre téléphérique rouge. Cable Car, reliant Lambton Quay et la banlieue de Kelburn est l’un des attraits les plus populaires de toute la ville.

Il mesure 912 mètres de long pour 120 mètres de haut. Pendant les 5 minutes que dure le trajet, n’hésitez pas à profiter d’une splendide vue de la ville. Rejoignez ensuite le fameux Jardin botanique de la ville. Il s’étend sur près de 25 hectares et propose des paysages uniques. Vous y trouverez des forêts exotiques et des expositions florales colorées. Mais la principale attraction du parc est le Space Place de l’Observatoire de Carter qui offre un panorama unique de toute la ville.

Une introduction aux enchères d’art

La vente aux enchères d’œuvres d’art est l’une des parties les plus séduisantes de la collection d’art pour de nombreuses personnes. À la fois marché le plus visible (avec ses gros titres et ses listes d’hôtes glamour) et le plus mystérieux (avec ses enchérisseurs et vendeurs secrets et ses murmures dans les coulisses), le monde des enchères peut sembler insondable. Il y a un langage à déchiffrer, des recherches à faire. Mais une fois que vous êtes au courant, une enchère peut être une façon amusante, excitante et satisfaisante de collectionner des œuvres d’art.

Tout d’abord, une brève histoire de la vente aux enchères

Pendant des siècles, les ventes aux enchères étaient le moyen par lequel l’art était échangé parmi l’élite de la société. Au cours des premières décennies des années 1900, une classe émergente de collectionneurs et de marchands a commencé à fréquenter des ventes aux enchères restreintes, des affaires privées auxquelles participaient principalement ceux qui comprenaient parfaitement le marché. Ils cherchaient du travail qu’ils pourraient acheter à bas prix dans le seul but de le revendre à un prix plus élevé. Ce n’est que dans les années 1970 que les ventes aux enchères sont entrées dans la conscience culturelle plus large et ont commencé à avoir un impact réel sur le marché de l’art contemporain.

Les années 80 ont été particulièrement propices aux ventes aux enchères d’œuvres d’art, coïncidant avec l’activité économique générale et la tendance des collections d’art à être perçues comme des symboles du statut de la hanche. Les grandes maisons de vente aux enchères ont liquidé le marché en cherchant activement à accroître leur clientèle et en organisant des ventes aux enchères.

La bulle a éclaté au début des années 90 et le marché de la vente aux enchères s’est effondré. Mais depuis lors, l’importance du marché et du prix des ventes n’a cessé d’augmenter. Les acteurs mondiaux – en particulier en Asie et au Moyen-Orient – sont aux commandes des enchères époustouflantes que vous verrez aujourd’hui, mais ce ne sont certainement pas tous des lots qui se vendent par millions. Un collectionneur débutant peut définitivement trouver sa place sur le marché des enchères.

Termes à connaître

Avant de commencer, il faut comprendre certains termes importants en matière de vente aux enchères. Voici quelques bases délivrés par le commissaire-priseur français Marc-Arthur Kohn :

Achats

Lorsqu’un lot n’a pas d’offre ou que les enchères ne sont pas assez élevées pour atteindre le prix de réserve, le lot n’est pas vendu et reste la propriété de son propriétaire.

Prime de l’acheteur

Un taux fixe qui est payé en plus du prix d’adjudication par l’acheteur.

Expéditeur

Le propriétaire de l’œuvre

Conditions de vente

Les conditions dans lesquelles l’expéditeur et la maison de vente aux enchères conviennent de vendre l’œuvre à l’acheteur.

Estimation

Avant une vente aux enchères, les experts déterminent une estimation basse et élevée de la valeur potentielle du travail vendu, en établissant une fourchette de valeurs. Ceci est inclus dans les informations mises à la disposition du public avant la vente aux enchères à titre de guide préliminaire.

Prix ​​d’adjudication

Le prix de vente de l’œuvre.

Lot

L’objet individuel, ou le groupe d’objets vu comme une seule unité, est mis aux enchères.

Provenance

Histoire de la propriété de la pièce, remontant idéalement à sa création. La provenance est un facteur très important pour déterminer la valeur de la pièce sur le marché des enchères.

Réserve (ou prix de réserve)

Le prix de réserve est le minimum convenu de manière confidentielle selon lequel l’expéditeur et la maison de vente aux enchères vendront une œuvre. Contrairement aux estimations, la réserve n’est jamais divulguée publiquement. Il doit être égal ou inférieur à l’estimation basse. Si les enchères s’arrêtent avant que la réserve soit atteinte, elles ne seront pas vendues.

Valorisation

Description détaillée du travail et de sa valeur. Ce n’est pas la même chose que l’estimation ou la réserve, et est utilisé principalement dans le traitement des dons de charité, de la planification successorale et de l’assurance.

Au Canada, le gouvernement favorise les primo-accédants qui veulent se lancer dans un investissement immobilier

Comme les Français, un bon nombre de ménages canadiens préfèrent l’accès à la propriété à la location simple, surtout les jeunes adultes. Cependant, acheter une résidence n’est pas tout à fait facile. C’est un vrai parcours du combattant, de nombreuses personnes ont déjà abandonné leur projet d’investissement immobilier à cause des contextes actuels. En effet, le gouvernement veut donner un coup de pouce afin d’améliorer cette situation, il propose aux potentiels acheteurs son aide.

Jeune propriétaire, c’est possible

En ce moment, le pouvoir public souhaite aider les jeunes adultes qui veulent se lancer dans le secteur de l’immobilier. Il a l’intention d’entreprendre un intéressant projet de financement, qui n’est pas encore entièrement dévoilé. Ce financement a pour but d’aider la génération Y, les jeunes entre 25 à 30 ans, à devenir propriétaire. En effet, avec l’appui des professionnels du secteur de l’immobilier et les spécialistes universitaires, le gouvernement a vraiment entendu les doléances de cette catégorie d’âge.

Une grande partie du nouveau budget sera consacrée à l’optimisation de l’accès à la propriété

Selon quelques avis des experts actuels, « c’est surtout le fort endettement des ménages qui constitue le principal frein à ce genre d’initiative. » En parallèle, l’écart entre la demande et l’offre est à considérer, car il figure aussi parmi les contextes qui posent problème. Selon quelques hypothèses, qui ne sont pas encore affirmées pour le moment, le gouvernement a l’intention de se concentrer sur la recherche des remèdes adaptée sur ce propos.

À noter que, toutes les rumeurs et les hypothèses ne sont pas encore totalement confirmées ni commentées par les vrais concernés.

Tout régler sur l’endettement, mais sans précipitation

Afin d’aider les ménages à modeste pouvoir d’achat et les jeunes adultes à réaliser leur projet d’investissement en immobilier, l’État doit avant tout trouver une solution contre les problèmes de surendettement ainsi d’alléger leur dette afin de sortir du surendettement via une simulation de rachat de credit.

Parmi les solutions les plus intéressantes, l’achat à crédit peut améliorer rapidement cette situation. Cependant, c’est une arme à double tranchant, d’après un professeur de l’Université de la Colombie-Britannique, Paul Kershaw : « cette option peut aussi aggraver l’endettement des emprunteurs si ces derniers ne savent pas s’y prendre. »

Ainsi, le gouvernement ne doit pas négliger la préservation de la stabilité du marché, peu importe les mesures qu’il souhaitera entreprendre. Les risques sont toujours très conséquents lors d’un marché qui n’est pas en équilibre, ou fragiles. En tout, le mieux c’est de trouver la solution qui convient à tout le monde, une formule parfaite. En outre, le 26 mars, le dépôt de financement et l’exposition des mesures qui ont pour but de privilégier l’accès à la propriété à tout ménage ont été faits.

Environ la moitié des Européens encore réticents sur la voiture connectée

Les résultats de l’étude qu’un cabinet professionnel a effectuée récemment relèvent que pas moins de 50 % des Européens sont encore contre l’utilité d’un véhicule connectée. D’après toujours les données que cette agence a publiées, la moitié des habitants de l’Europe sont aussi réticents à la mise en route de ces voitures autonomes. L’enquête sur la zone euro s’est par ailleurs portée sur 7 pays.

Les causes de l’impopularité du véhicule connectée

Quels que soient les enquêtes et le pays où on les a menées, les habitants du Vieux Continent ne sont pas encore préparés pour l’automobile connectée. En effet, la plupart d’entre eux ne voient pas tout simplement d’un bon œil le partage de leurs données personnelles aux concessionnaires ou encore aux autres auteurs impliquées au cours de l’utilisation d’une telle voiture. Toutefois, des mesures d’escorte, comme la diminution des tarifs des prêts auto, peuvent les inciter à s’orienter davantage à la voiture connectée.

Les différents résultats de l’étude pour chaque pays

  • Allemagne, environ 65 % d’individus qui constituent le panent d’enquête n’apporte aucun intérêt à la possession d’un véhicule connecté. Environ 31 % sont prêts à donner les données personnelles aux entreprises fabricants de voitures, et 30 % refusent catégoriquement.
  • Autriche, environ 50 % des personnes interrogées n’apportent aucune utilité au véhicule connecté. Parmi eux, 26 % environ ne trouvent pas de problème au partage de leurs données personnelles aux fabricants et environ 33 % refusent l’idée de donner à d’autres personnes l’accès à leurs informations.
  • Belgique, 53 % environ des Belges que l’on a enquêté ne sont pas intéressé par la voiture connectée. Au Pays plat, il est très mal vu de confier les données personnelles aux concessionnaires. En effet, seulement 13 % des Belges sont prêts à le faire.
  • France, 64 % des personnes sondées sont intéressées par les voitures connectées. 34 % des Français veulent bien partager leurs données personnelles aux fabricantes et 18 % sont prêt à laisser une entreprise gérer ces informations. En France, il existe plusieurs organismes qui proposent des credit auto, les principaux sont Credit Agricole et Groupama.
  • Pays bas, 62 % environ des Néerlandais sont d’accord avec le projet de véhicule connecté. 22 % environ ne veulent pas partager leurs données personnelles avec d’autres personnes et 20 % environ accordent leur confiance aux fabricants pour utiliser leurs informations.
  • Grande-Bretagne, plus de 50 % des Britanniques ne sont pas catégoriquement intéressés par les voitures connectées. Toutefois, ils sont moins réticents sur le partage de leurs informations personnelles aux fabricants. En effet, environ 27 % des personnes enquêtées veulent bien partager leurs données, mais 25 % refusent totalement.

L’Italie est une exception

En Italie, environ 60 % des personnes que l’on a interrogées pensent tous que le véhicule connecté possède plusieurs atouts et c’est un projet intéressant. Seulement 13 % refusent le partage de leurs données personnelles, 33 % veulent bien les donner aux constructeurs de voiture et 32 % des Italiens font confiance aux entreprises de gestion.

économiser l’eau

5 astuces pour économiser l’eau

L’eau est un élément naturel qui a plusieurs vertus. On se sert de l’eau pour faire plusieurs tâches telles que la douche, laver les légumes et autres. Mais comment faire pour ne pas trop de l’eau gaspiller ?  L’eau est une denrée rare qui fait partie de votre installation de plomberie. Un artisan de plomberie peut vous donner des astuces pour faire des économies. Lire la suite

fuite d'eau

Détection de fuite d’eau : pourquoi ne faut-il pas attendre ?

En toute évidence, dans le domaine de la plomberie, il faut réagir dans l’immédiat dès la constatation d’un problème ou bien d’un dysfonctionnement, même tout minime. Par exemple, si vous constatez une  tache humide sur votre mur, il faut prévenir votre plombier. En fait, l’humidité indique bien souvent la présence d’une fuite d’eau invisible qui menace votre maison. Pour certaines personnes, l’humidité ne nécessite pas des travaux de réparation d’urgence, Or, ce n’est pas le cas, car il faut localiser très rapidement la source du dégât. Lire la suite