Faire une randonnée lors d’un voyage Cambodge

voyage Cambodge

Un voyage au Cambodge est une occasion pour faire de la randonnée pour ceux qui sont passionnés de cette activité. En effet, il existe plusieurs destinations qui permettent d’y faire cette pratique. Selon le rythme et le niveau de chacun, les itinéraires peuvent changer. De plus, le choix est vaste entre les contrées sauvages, les zones montagneuses, les territoires préservés, etc. Faire une randonnée au Cambodge permet d’apprécier et de découvrir le royaume khmer au-delà de sa façade touristique. C’est une occasion pour découvrir le pays sous un angle différent. Voici quelques choix d’itinéraires de randonnée.

La province du Ratanakiri

Cette province se trouve au nord-est du pays. Elle a les airs de Far West cambodgien de par ses collines, ses montagnes sauvages, ses plateaux, ses plaines et ses bassins versants. Elle dispose aussi des lacs de cratères et des pistes rouges. Mais ce qui rend surtout cette province unique et intéressante ce sont ses forêts tropicales, lieux de vie d’écosystèmes les plus diversifiés de cette partie de l’Asie. C’est aussi à cet endroit que vivent plusieurs minorités ethniques Khmer Loeu ou les Khmers des montagnes. Ces tribus ont leurs traditions animistes et leurs modes de vie à l’ancienne. Passer quelques jours dans cette province lors d’un voyage Cambodge permet donc d’apprécier l’hospitalité légendaire et les coutumes passionnantes d’un peuple qui se laisse découvrir timidement. De plus, cette zone est encore très peu fréquentée par les touristes alors qu’elle permet de vivre un dépaysement total.

Le massif des Cardamomes

Le massif des Cardamomes est une zone touristique à part entière à découvrir lors d’une randonnée au Cambodge. C’est un exceptionnel sanctuaire classé de la biodiversité resté à l’état sauvage. Il représente une destination parfaite pour les voyageurs qui sont à la recherche d’un itinéraire préservé hors des sentiers battus. Il est principalement constitué d’une chaine de montagnes sauvages qui est longue de 300 kilomètres environ avec une zone forestière et animalière vaste. Il est possible d’y rencontrer plusieurs animaux sauvages dont les ours et les tigres. Il y a peu de sentiers de randonnée à cet endroit et il faut traverser des rivières et passer par des grottes pour passer d’un lieu à un autre.

Le mont Phnom Kulen

Le Phnom Kulen est un massif qui culmine à 487 mètres d’altitude. Il se trouve à environ 40 km des temples d’Angkor. Considéré comme sacré par les locaux, il constitue un lieu de pèlerinage important. Y faire une visite permet donc de découvrir un des hauts lieux de culte des Khmers. Pour atteindre son sommet, il faut passer par un chemin à travers une forêt tropicale luxuriante. C’est sur cet itinéraire que se trouve aussi la fameuse rivière des 1000 lingas de Kbal Spean. Il s’agit d’un site archéologique qui dissimule des sculptures religieuses gravées dans le lit de la rivière. Une pagode est dressée au sommet du mont. Elle abrite une grande statue de Bouddha couché. A partir de cet endroit, les randonneurs pourront apprécier la vue surprenante sur la région rizicole d’Angkor.

La province du Mondolkiri

Ses montagnes extraordinaires et ses paysages à couper le souffle font de cette zone une véritable terre d’aventures pour les randonneurs affamés de grande découverte. Tout y est sauvage. Il est aussi possible d’y rencontrer des minorités ethniques très attachées à leurs us ancestraux. C’est l’une des régions à visiter lors d’un voyage au Cambodge si le but est d’admirer la faune et la flore dans toute leur splendeur. C’est également là que vivent les éleveurs d’éléphants de Cambodge. Dans cette province, plusieurs animaux menacés comme les tigres, les léopards et les singes peuvent être découverts au cœur de la jungle.

Lisez par la suite, tout ce qu’il faut savoir sur le Skate électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *