Au Canada, le gouvernement favorise les primo-accédants qui veulent se lancer dans un investissement immobilier

Comme les Français, un bon nombre de ménages canadiens préfèrent l’accès à la propriété à la location simple, surtout les jeunes adultes. Cependant, acheter une résidence n’est pas tout à fait facile. C’est un vrai parcours du combattant, de nombreuses personnes ont déjà abandonné leur projet d’investissement immobilier à cause des contextes actuels. En effet, le gouvernement veut donner un coup de pouce afin d’améliorer cette situation, il propose aux potentiels acheteurs son aide.

Jeune propriétaire, c’est possible

En ce moment, le pouvoir public souhaite aider les jeunes adultes qui veulent se lancer dans le secteur de l’immobilier. Il a l’intention d’entreprendre un intéressant projet de financement, qui n’est pas encore entièrement dévoilé. Ce financement a pour but d’aider la génération Y, les jeunes entre 25 à 30 ans, à devenir propriétaire. En effet, avec l’appui des professionnels du secteur de l’immobilier et les spécialistes universitaires, le gouvernement a vraiment entendu les doléances de cette catégorie d’âge.

Une grande partie du nouveau budget sera consacrée à l’optimisation de l’accès à la propriété

Selon quelques avis des experts actuels, « c’est surtout le fort endettement des ménages qui constitue le principal frein à ce genre d’initiative. » En parallèle, l’écart entre la demande et l’offre est à considérer, car il figure aussi parmi les contextes qui posent problème. Selon quelques hypothèses, qui ne sont pas encore affirmées pour le moment, le gouvernement a l’intention de se concentrer sur la recherche des remèdes adaptée sur ce propos.

À noter que, toutes les rumeurs et les hypothèses ne sont pas encore totalement confirmées ni commentées par les vrais concernés.

Tout régler sur l’endettement, mais sans précipitation

Afin d’aider les ménages à modeste pouvoir d’achat et les jeunes adultes à réaliser leur projet d’investissement en immobilier, l’État doit avant tout trouver une solution contre les problèmes de surendettement ainsi d’alléger leur dette afin de sortir du surendettement via une simulation de rachat de credit.

Parmi les solutions les plus intéressantes, l’achat à crédit peut améliorer rapidement cette situation. Cependant, c’est une arme à double tranchant, d’après un professeur de l’Université de la Colombie-Britannique, Paul Kershaw : « cette option peut aussi aggraver l’endettement des emprunteurs si ces derniers ne savent pas s’y prendre. »

Ainsi, le gouvernement ne doit pas négliger la préservation de la stabilité du marché, peu importe les mesures qu’il souhaitera entreprendre. Les risques sont toujours très conséquents lors d’un marché qui n’est pas en équilibre, ou fragiles. En tout, le mieux c’est de trouver la solution qui convient à tout le monde, une formule parfaite. En outre, le 26 mars, le dépôt de financement et l’exposition des mesures qui ont pour but de privilégier l’accès à la propriété à tout ménage ont été faits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *