Quelle est l’histoire autour des runes vikings ?

Les runes vikings sont des lettres utilisées par les populations d’origine germanique. Ce sont des écritures formées de symboles spécifiques qui ont été créés à partir de l’an 160 de notre ère. Elles sont apparues dans l’écriture du vieux Futhark et du nouveau Futhark qui a marqué l’ère viking entre les ans 700 et 1000 de cette époque.

L’histoire autour des runes vikings demeure jusqu’aujourd’hui un véritable mystère, mais une explication est donnée à leur apparition à travers un mythe. Nous vous proposons de le découvrir à travers cet article.

Origine mythologique des runes vikings

L’apparition des alphabets runiques est un réel mystère. Mais un mythe grec remonte à leur origine et fournit une explication à leur apparition. D’après cette histoire particulière, les runes vikings étaient à la base des symboles magiques. Chaque symbole émanait du puits d’Urd, considéré comme la source du destin des hommes.

Le même mythe dit que les Nornes, c’est-à-dire les trois femmes qui tissaient de la toile du monde avec les fils du destin, se servaient de ces symboles. Elles utilisaient ces écritures pour transporter leur produit au sein de la sève de l’arbre du monde Yggdrasil. Cette méthode leur donnait le pouvoir d’imposer leur création aux neuf mondes de la mythologie viking.

Un jour, le dieu Odin décida de se transpercer le cœur en se servant de sa propre lance pour se lier à l’arbre du monde. Après avoir effectué son sacrifice, il est resté dans cet état de souffrance, mais de liaison avec la racine du monde durant 9 jours et 9 nuits. Ce sacrifice lui a permis de recevoir le grand secret au sujet de la signification des runes vikings.

Cette décision était bien risquée, mais le dieu a toujours cru au pouvoir de sagesse que pouvaient conférer les alphabets runiques vikings. Grâce à cette certitude, celui-ci n’a pas hésité un instant avant d’accomplir son acte. Cette initiative l’a d’ailleurs amené à bénéficier d’importants pouvoirs qui lui ont permis de devenir par la suite le roi de la magie. Avec cette histoire, il paraît difficile de déterminer l’origine des runes vikings, mais il est clair que ces écritures proviennent de la tradition grecque.

Le futhark : l’alphabet grec

Le futhark est une expression utilisée par les experts pour désigner les alphabets runiques en se référant aux six premières runes, notamment :

  • Fehu ;
  • Uruz ;
  • Thurisaz ;
  • Ansuz ;
  • Raidho.

Il existe deux types de futhark, l’ancien et le nouveau. Le futhark ancien est la forme la plus vieille des alphabets runiques. Sa création a commencé au premier siècle de notre époque et a pris fin dans les années 400. Les premiers symboles runiques ont ainsi été inscrits sur le peigne de Vimose au Danemark. Harja est cette inscription qui peut désigner un peigne ou un guerrier.

L’ancien futhark a progressivement laissé place au nouveau futhark durant le premier âge des Vikings entre 793 et 930. Alors que l’ancêtre contenait 24 lettres, le nouvel alphabet n’en compte que 16. Ces populations scandinaves possédaient des colonies partout en Europe. Leur langage s’est donc séparé et est devenu plus complexe. Pour faciliter la communication entre les divers peuples, ils ont ainsi décidé de simplifier les divers écrits en prenant les symboles les plus communs.

Comment les runes vikings ont atterri dans cette époque ?

Les populations nordiques sont très attachées à leurs traditions. Pour en assurer la pérennité, elles mettent en place de nombreuses techniques. Ceci s’est constaté aussi avec les alphabets runiques. Pour leur permettre de traverser le temps, ces populations ont inscrit ces différents symboles sur des supports de diverses natures, notamment :

  • le métal ;
  • la pierre ;
  • le bois, etc.

Les runes étaient aussi inscrites sur des parchemins à l’aide de la plume et de l’ancre, ce qui donnait une forme angulaire à certaines inscriptions.

Certaines runes vikings se retrouvent aussi sur de gigantesques pierres appelées runestones. Ces surfaces sont spécifiquement désignées pour accueillir un nombre important d’inscriptions pour rendre hommage à un homme ou une femme. Le nombre de pierres de grande taille avec des runes vikings en Scandinavie et dans les pays nordiques pourrait avoisiner les 3000.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.