Que faut-il savoir à propos de l’isolation par l’extérieur

Au cours des périodes hivernales et de fortes chaleurs, les ménages peuvent se retrouver confrontés à des situations assez désagréables s’ils ne profitent pas d’une bonne isolation thermique. Afin de remédier à ces situations, diverses solutions sont mises à la disposition des ménages à savoir : l’isolation thermique par l’extérieur, l’isolation thermique par l’intérieur… 

Sachez que l’isolation thermique par l’extérieur est considérée comme étant très efficace en raison des avantages qui l’accompagnent. En effet, non seulement ce procédé permet de profiter d’un doublage de façade, mais il est également simple à exécuter. Découvrez-en plus à la suite de ce guide.

Une solution pour profiter d’une meilleure isolation

Aujourd’hui, plusieurs raisons poussent les ménages individuels en France à isoler leur logement sans retenue. Il y a le Grenelle de l’Environnement, le diagnostic de performance énergétique, la dernière réglementation thermique pour l’ancien (RT 2007) ainsi que les crédits d’impôts.

Les murs du logement représentent l’étape suivante à entamer après que les combles aient été traités. Dans le cas où les procédés de doublage par l’intérieur porteraient sur environ 90 % des chantiers, le processus de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) reste le choix idéal à faire.

Intervention en site occupé envisageable avec l’isolation thermique par l’extérieur

Pouvant également être appelée mur-manteau, l’isolation thermique par l’extérieur est une isolation qui se fait par le doublage d’une façade. Cela se fait à l’aide d’un système constitué d’un isolant ainsi que d’un revêtement qui permet de garantir une bonne protection et une finition particulière.

Ce dernier peut être appliqué sur un chantier ou en usine. Veuillez noter que le mur-manteau offre son meilleur usage dans la réhabilitation qui est environ 86 % du marché. C’est plus à ce niveau qu’il propose des avantages bien plus décisifs. Si vous souhaitez isoler votre ménage, il existe des sites en ligne à l’instar d’isolation3000.com qui mettent à votre disposition des experts qualifiés du domaine pour vous aider.  

À l’opposé de l’isolation intérieure, l’isolation thermique par l’extérieur ne cause aucunement la réduction de l’espace habitable au sein des logements. De ce fait, les résidents n’auront pas besoin de changer d’emplacement aux meubles, de reprendre la décoration de tout leur intérieur ou de changer leur style de vie pour se réadapter à leur logement.

Une véritable réduction des ponts thermiques

Un mur-manteau offre une protection durable pour le gros œuvre face au gel, aux fissurations, aux chocs thermiques et aux infiltrations. Afin d’assurer ce rôle, il est recouvert entièrement d’un parement étanche.

En un mot, le mur-manteau permet de réaliser une remise à neuf de la façade de votre logement grâce à un vaste éventail de choix de finition à savoir : enduit, bardage, tuile, ardoise, clins, brique, pierre). 

Il faut retenir que suite à cela, les ponts thermiques remarqués au niveau des planchers ainsi que des murs de refend seront supprimés, ce qui représente près de 15 à 20 % des déperditions thermiques. C’est dû au fait que les façades sont intégralement habillées.

Aussi, il faut savoir que l’isolation thermique par l’extérieur représente une solution favorable quand le logement compte tout au moins un étage. Par contre, les mesures démontrent que l’isolation thermique par l’extérieur est estimée être au même niveau que l’isolation thermique intérieure sur les maisons de plain-pied.

Des techniques mieux cernées pour un meilleur résultat

Au cours des années 1970 à 1980 à la suite du tout premier choc pétrolier qui avait sévi, le concept de mur-manteau a connu une évolution fulgurante. Cependant, le marché du mur-manteau a été durement touché en France en raison de ses mauvaises performances.

À noter que c’est en partie dû à certaines entreprises qui étaient de mauvaise foi ou qui ne possédaient pas les compétences nécessaires pour assurer un meilleur résultat. Retenez que depuis un moment, ces systèmes sont en général pris en charge par des règles de mise en œuvre assez strictes (ayant la forme d’avis technique).

Même si leur pose n’est en rien compliquée, elle doit être précédée d’une étude ainsi que d’une exécution minutieuse. Dorénavant, de nombreux industriels de l’isolation à l’instar de Knauf, Rochwool, Placo, Isover, etc. entreprennent certaines actions comme les industriels des enduits et peintures de façades (Tollens, ParexLanko, Zolpan, etc.). En effet, ils prennent les devants pour informer et également former à propos de ces nouveaux procédés.

Isolation par l’extérieur : une solution à coût élevé

Bien que le coût de l’isolation par l’extérieur puisse être réduit à l’aide du crédit d’impôt, l’isolation thermique par l’extérieur reste une solution assez chère comparativement à l’isolation par l’intérieur.

Ce qui est tout à fait normal quand on sait qu’une isolation par l’extérieur implique non seulement des travaux d’isolation, mais aussi une finition de la façade. Il faut savoir que dans une construction neuve, le surcoût n’est que minime.

C’est même à ce jour une des techniques les plus recommandées pour assurer la construction de bâtiments basse consommation (BBC). Au niveau de la rénovation, l’isolation thermique par l’extérieur cause aux ménages une surépaisseur de près de 10 cm, peu importe la technique employée. L’isolation par l’extérieur amène donc à reprendre ou à changer certains éléments du ménage à savoir :

  • Une reprise de la toiture en pignon ou en rive d’égout ;
  • Le déplacement des volets battants, etc.

En Europe du Nord, où cette technique est très utilisée, la pose des fenêtres est faite au nu extérieur de la façade. Ce qui est tout le contraire en France où les fenêtres sont posées en tunnel ou au nu intérieur. À noter que ce système occasionne un pont thermique non négligeable.

Depuis un certain temps, les concepteurs examinent plusieurs solutions afin de régler le problème. Ainsi, certaines approches sont proposées comme : l’habillage isolant du retour de tableau ou l’arasement de l’appui avant les travaux d’isolation.

Aujourd’hui, isoler son habitation est non seulement une nécessité pour mieux vivre dans son logement, mais cela est également fortement encouragé par l’État via certaines subventions. Plusieurs zones représentent la cause des déperditions énergétiques au sein d’un logement. L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est une technique idéale pour remédier au problème. En effet, elle permet de doubler la façade de votre logement afin de lui offrir une meilleure finition et une protection adéquate. 

L’un de ses avantages majeurs est qu’elle ne cause aucunement la réduction de l’espace habitable. Toutefois, il faut retenir que l’isolation thermique par l’extérieur nécessite un coût assez élevé pour sa réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.