Coupure électrique : que faut-il faire

La bonne vieille bougie

Dans les temps anciens, on utilisait principalement la bougie pour l’éclairage durant les nuits les plus sombres. Dans les églises, la nuit, on pouvait voir des bougies de différentes tailles. Même jusqu’à maintenant, la pratique a été maintenue. Une bougie est économique, mais elle peut également durer en fonction de sa taille et de ses composants de base. Actuellement, comme on a l’électricité, il est évident que cette nouvelle trouvaille est beaucoup plus confortable, cependant quand une coupure de courant arrive, la bougie peut toujours prendre le relais.

 

Toujours à l’ancienne : la lampe à pétrole

Les lampes à pétrole peuvent très bien éclairer une pièce. Contrairement à une bougie, une lampe peut être largement plus décorative, mais procure à peu près le même éclairage. C’est alors qu’on peut avoir diverses sortes de lampes. Les modèles de lampe à pétrole les plus courants sont ceux où les génies aiment se blottir. Actuellement, en cas de panne de courant, une lampe peut toujours servir pour faire de la lumière.

 

Quid de la torche ?

Il ne s’agit pas ici de la torche qu’on qualifie de lampe de poche. Il est question de la torche à l’ancienne. Oui, on reste dans les temps antiques. Une bonne torche faite avec un bout de bois et du tissu est évidemment plus efficace qu’une bougie ou une lampe. On a plus de feu sur le bout de la mèche et donc plus d’éclairage. Ce système date déjà du moyen âge. Le tissu n’était pas encore utilisé pour le feu en ces temps, mais le bois oui. Le tissu est une découverte un peu plus tard, quand la civilisation a commencé à se développer. En effet, ce bout de tissu permet de faire perdurer la flamme. Cette méthode ancienne peut très bien servir si l’on n’a ni bougie ni lampe à pétrole pour s’éclairer.

 

Plus moderne : lampe de poche et ampoule chargeable

La modernité est toujours une bonne chose. C’est alors qu’en cas de délestage, une lampe de poche est pratique pour se retrouver dans le noir. Toutefois, il n’est pas vraiment adapté pour éclairer toute une pièce. Pour ce faire, on peut alors se tourner vers une des ampoules chargeables, lesquelles peuvent être allumées quand une coupure de courant survient. Ainsi, on est éclairé comme lorsqu’on a l’électricité normale.

 

La meilleure solution : un groupe électrogène

Lorsqu’une panne de courant arrive, il n’y a pas mieux que d’avoir un groupe électrogène. Jusqu’à lors, il n’y a pas meilleure solution. C’est une source d’énergie sûre et adaptée pour éclairer toute la maison et non pas seulement une partie de la maison, une ou deux pièces. Ce produit peut exister sous divers modèles, types et marques. C’est alors qu’on peut avoir des groupes automatiques, idéales pour les grandes entreprises, et surtout pour les hôpitaux. Ce type de groupe électrogène s’enclenche directement dès qu’il y a délestage. Sinon, on a aussi celui qu’on met en marche manuellement et qui est généralement plus petit, plus adapté aux demeures plus modestes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.