s’exprimer en public

Bien s’exprimer en public : nos meilleures astuces

Si une partie des Français sont pris de panique quand on leur demande de parler en public, d’autres peuvent même se soumettre à cet exercice plusieurs heures, voire plusieurs heures d’affilés. Eh oui, le record du monde du discours le plus long est détenu par un Français, qui, en janvier 2009, est parvenu à s’exprimer en public durant 124 heures, ce qui est équivaut à cinq jours et quatre nuits. Vous n’avez toutefois pas besoin de vous pousser à l’extrême pour être un as de l’éloquence. Il suffit seulement d’en maîtriser les 6 techniques les plus importantes.

 

Une phrase clé pour résumer tout ce que vous allez dire

Vous ne pourrez pas vous exceller dans le discours en public sans en avoir connaissance de l’objectif qui s’y attache. Il vous faut ainsi trouver une phrase qui, à elle seule, suffit pour avoir une idée de ce que vous allez dire. Il sera, par la suite, nécessaire de déterminer les 3 points clés qui constituent les plus importants éléments de votre discours. En les ayant, vous aurez de quoi vous baser pour gagner en confiance devant votre public et surtout pour vous assurer de la clarté, de la simplicité et de la pertinence de ce que vous allez prononcer.

 

Pas de la place à l’improvisation

Les discours les plus célèbres, comme ceux de Thomas Jefferson, de Martin Luther King et Nelson Mandela ont tous nécessiter une préparation. Cette dernière se fera en fonction du lieu, de l’heure, de la durée, du format et des autres conditions de votre intervention. N’oubliez pas également que le discours devra aussi être adapté aux membres de votre public, notamment à leur moyenne d’âge, à leur nombre et à leur niveau de familiarité avec votre sujet. Il faut en effet un vocabulaire différent à chaque type de public. N’hésitez pas également de vous baser sur des données concrètes pour vous fournir plus de la crédibilité. Il ne vous restera plus qu’à faire plusieurs répétitions pour que tout soit parfait.

 

Priorité au public

Si certaines personnes peinent à convaincre dans leur discours, c’est parce qu’elles se concentrent trop sur elles (leurs compétences, leurs qualités d’orateurs, la façon dont le public pourrait les voir). Elles ont en effet tendance à oublier que le public devra être au cœur de leur intervention. Pourtant, les discours les plus réussis sont ceux après lesquels chaque membre du public estime avoir appris quelque chose et passé un bon moment.

 

Vos peurs, ces alliées méconnues

Vous aurez sûrement du mal à le croire, mais vous pourrez tourner vos peurs de vous exprimer en public en votre faveur. « Mais comment serait-ce possible ?», diriez-vous. Il vous suffit de déterminer leurs raisons et de vous dire qu’il s’agit d’un signe d’excitation. Par ailleurs, le trac est une chose qui se maîtrise à force de vous adonner régulièrement à cet exercice passionnant qu’est le discours en public.

 

Bien structurer et rythmer

Il vous faut un plan bien structuré et du rythme pour mieux parler en public. En ce qui concerne le premier point, commencez toujours par une introduction permettant de saisir  votre public en deux phrases. Vous devrez ainsi éviter l’usage des termes trop techniques. Optez plutôt pour un sondage rapide, une anecdote ou une expérience individuelle. Ce n’est qu’après qu’il faut développer d’une manière claire et précise avant de conclure d’une manière concrète et percutante. Du côté du rythme, cherchez un meilleur équilibre entre exemples, points clés, interrogations et silences. Ces dernières vous permettront de capter plus d’attention et fournir plus de poids à vos mots. C’est en quelque sorte une façon de poser du suspens avant de faire une grande révélation, entre autres.

 

Ne pas négliger la forme

Il faut le reconnaître, seuls quelques éléments de votre communication orale seront retenus par votre public. Ainsi, pour que ce dernier puisse bien connaître l’essence de ce que vous leur prononcez, donnez de la place à la communication non verbale. Pour vous donner l’air plus confiant à votre public et pour une meilleure respiration donc, préservez une bonne ouverture de vos épaules, de vos bras et de votre poitrine. Gardez également le menton haut et n’hésitez pas, si possible, d’aller d’un point à un autre de la salle. L’ouverture de vos mains et leur utilisation pour articuler chaque mot de votre discours sont également recommandées, au même titre que le sourire. Ce dernier permet notamment de créer une certaine entente avec votre public, ce qui contribuera à une meilleure saisie de l’essence de votre discours. Enfin, au lieu de regarder le sol ou un point tout au long de votre prise de parole, fixez tour à tour tous les membres du public.

Maintenant, vous disposez d’assez d’éléments pour atteindre votre objectif de devenir un grand orateur. Il ne vous restera plus qu’à les compléter par la vérification des détails techniques pour que votre prise de parole suivante se passe pour le mieux. À noter que pour vous améliorer dans cet exercice, rien ne vous empêche de suivre des formations de théâtre pour débutant ou même de participer à des Toasts challenges.