La thérapie pour mieux se sentir dans la vie ?

Un mal de vie pour une raison quelconque, ou une personnalité pessimiste ? La thérapie intervient pour redresser la vie de toutes ses personnes. C’est un remède, mais de nombreux patients se doutent de son efficacité malgré le fait que beaucoup ont trouvé des résultats positifs sur ce genre de guérison. Mais son efficacité dépend non seulement de la personnalité de la thérapie mais également de la concentration du patient.

C’est quoi la thérapie ?

A chacun sa définition sur la thérapie ? En fait, la thérapie peut  être un acte médical technique, ou juste une manière de vivre à adopter, quelques habitudes à changer,  etc… c’est un art lié à la médicine et comme cette dernière, elle consiste à guérir le patient.  La thérapie est aussi une science puisqu’on la développe à travers des recherches, des études et de la logique. Par exemple,  pour guérir une ivrogne par la thérapie, on trouve d’abord la cause avant de distraire le patient par une ou des activités qui peuvent attirer son attention. Cette méthode de désintoxication est loin d’être pertinente pour tout le monde comme tant d’autres –  la thérapie se caractérise surtout par personnalisation de chaque traitement.

Contrôle de soi :

Certaines thérapies consistent à redonner au patient le contrôle sur son propre corps, et être conscient de chacunes de ses valeurs et de ses mouvements y compris sur certaines fonctions dites involontaires, comme la régulation de la température corporelle ou du rythme cardiaque. Son domaine d’application est donc très large : anxiété, troubles avec déficit de l’attention mais aussi incontinence, migraine, syndrome du membre fantôme, etc.
Parfois certaines méthodes utilisent des appareils électroniques ou informatiques qui enregistrent des signaux corporels : le rythme cardiaque, la température corporelle, les ondes cérébrales, la contraction musculaire, etc. et les traduisent en signaux sonores ou visuels. Ainsi, progressivement, le patient apprend à décoder les messages de son corps et à moduler ses propres réactions physiologiques. Si vous voulez apprendre à anticiper et à gérer votre stress, la technique peut être utile. Cependant, l’apprentissage est plus ou moins long et demande beaucoup de motivation pour des résultats variables.

Reconnaître ses valeurs

Travail, famille, communautés peuvent nous obliger à nous conformer à d’autres valeurs que les nôtres et nous oblige parfois à oublier la réalisation de soi, mais il ne faut jamais oublier de mettre en avant ses propres valeurs et les apprécier.  Cela vous permet de mieux croire en vous et surtout d’être plus optimiste et combattre contre le stress.  Car sachez que dans d’autres situations, ne pas vivre en adéquation avec ses valeurs est générateur de stress (inconfort physiologique), de dissonances (inconfort mental) voire de troubles affectifs ou psychologiques graves.