Investir dans l’immobilier locatif : pourquoi ?

Investir dans l’immobilier locatif : pourquoi ?

Les investissements locatifs sont considérés par les Français comme l’investissement le plus sûr. En effet, on dit souvent que l’immobilier est l’investissement préféré des Français et, qu’il s’agisse de la résidence principale, de la résidence secondaire ou d’un investissement locatif, l’immobilier est souvent le socle du patrimoine des ménages.

Revalorisation du patrimoine

La croissance démographique, le solde migratoire, l’augmentation du nombre de familles monoparentales et la destruction de logements insalubres ont accru une demande de logements en constante augmentation dans la plupart des régions de France. Dans le même temps, les restrictions réglementaires imposées aux promoteurs limitent le nombre de logements construits chaque année. En conséquence, malgré la baisse conjoncturelle, les prix de l’immobilier sont structurellement en hausse depuis la Seconde Guerre mondiale.

Par conséquent, l’un des avantages de l’investissement locatif réside dans la revalorisation à long terme des actifs acquis. Cliquer sur ce site si vous avez besoin de conseils sur l’investissement locatif.

Indexation de la rente

Les loyers suivent également la loi de l’offre et de la demande. Tout comme la valeur de l’immobilier, ceux-ci sont en augmentation structurelle. En revanche, l’IRL (indice de révision des loyers) est principalement basé sur le taux d’inflation, ce qui permet aux propriétaires d’augmenter son loyer de tout changement de locataire.

Ainsi, l’investissement dans l’immobilier locatif permet d’établir une rente de revenus qui sera peu ou prou corrélée à l’inflation, protégeant ainsi les investisseurs de l’érosion monétaire.

Effet de levier de crédit

L’investissement immobilier est le seul support qui peut être entièrement financé par crédit. Les banques n’empruntent pas pour acheter des actions ou des obligations, mais le crédit immobilier est accessible à la plupart des investisseurs, à condition qu’ils aient été employés ou indépendants en CDI pendant 2 ans ou plus et que le taux d’endettement ne dépasse pas environ 33 %.

Le principe de l’effet de levier consiste à faire travailler immédiatement une somme que vous pouvez rembourser sur le long terme. Ainsi, un investissement de 200 000 euros et un profit de 4 % dans l’immobilier généreront 8 000 euros de revenus dès la première année, même s’il est remboursé à 1 200 euros par mois dans les 20 ans.En revanche, un investissement progressif de 1 200 euros par mois dans un milieu financier avec la même rentabilité de 4 % se traduira par moins de 300 euros la première année.

Du fait de cet effet de levier, on peut dire que l’investissement immobilier permet de « s’enrichir avec l’argent de la banque ».

De plus, depuis 2015, nous constatons que les taux d’intérêt créditeurs sont très bas, ce qui est particulièrement avantageux pour les investisseurs qui empruntent.

Se créer un complément de revenus

Une fois le crédit immobilier remboursé, les recettes locatives constituent un revenu régulier appréciable, notamment lorsque vous arrivez à la retraite pour maintenir votre niveau de vie. Vous pouvez aussi vous en servir pour financer l’achat d’un nouveau bien en immobilier locatif.

Un investissement peu risqué

C’est un investissement peu risqué grâce à sa stabilité du marché locatif. De plus, il existe diverses garanties locatives, comme la Garantie Loyers Impayés (GLI) qui vous permettent de vous prémunir contre les mauvaises surprises : impayés de loyer dans un certain plafond, dégradations locatives, départ précipité du locataire, frais de procédure et de contentieux, protection juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.