Bretagne: La gastronomie locale présentée par Fabrik 1801

Bretagne: La gastronomie locale présentée par Fabrik 1801

Tous les amateurs de produits de la mer, de fruits et légumes et de recettes traditionnelles apprécieront les spécialités bretonnes ; la  Bretagne a une excellente réputation culinaire. Pourquoi ne pas juger par vous-même ? Le restaurant Fabrik 1801 à Brest nous éclaire sur le sujet.

PRODUITS DE LA MER

Même si la pêche à la morue en haute mer appartient aujourd’hui à un passé lointain, de nobles espèces de poissons sont encore débarquées à Saint-Malo, comme la sole de la Manche, le bar et la raie (que les Malouins appellent “aigle marin”) pêchés sur nos côtes.

Le long de la Côte d’Emeraude, les restaurateurs peuvent trouver de nombreux ingrédients pour un somptueux plateau de crustacés et de fruits de mer qui ravira les vacanciers qui apprécient la bonne cuisine.

L’huître de Cancale, qu’elle soit plate ou creuse, se caractérise par sa fermeté à la morsure et son goût délicat de la mer. Les crevettes grises de la baie du Mont-Saint-Michel servies avec une tranche de pain de seigle beurré et quelques gouttes de jus de citron sont absolument divines. Les palourdes, ou ormeaux, tout aussi tendres et délicatement servis nature, une trouvaille rare mais d’une saveur exceptionnelle, et le crabe comestible, cuit simplement et servi avec de la mayonnaise, sont tout aussi bons. Même les palais les plus exigeants seront comblés par les langoustes bretonnes pêchées au large de Cancale, et la qualité des moules de Bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel vous séduira complètement.

Côté eau douce, l’anguille, spécialité de la région de la Vilaine, est très appréciée des amateurs. Goûtez-les en civette et appréciez le talent des chefs de la région de Redon.

VIANDE ET VOLAILLE

La viande et la volaille de Bretagne sont également d’une qualité exceptionnelle indique la Fabrik 1801. La poule Coucou de la région de Rennes, nourrie aux céréales, a un tempérament sauvage et vigoureux et peut être utilisée dans de nombreuses recettes pour un repas délicieux. La qualité du poulet et du chapon Janzé de la Porte de Bretagne (région des Portes de Bretagne), certifiée par leur Label Rouge, les distingue des autres.

L’agneau des prés salés de la Baie du Mont-Saint-Michel est servi de Pâques à Noël, rôti et garni de flageolet ou de haricots verts. On propose cette viande dans de nombreux restaurants à Brest. Dans la région de Fougères, si vous souhaitez déguster une oie Sougéal, elle vous sera préparée sous forme de rillettes, de civet ou de daube.  Et à Brocéliande, pendant la saison de la chasse, le gibier sauvage offre aux amateurs de viande des délices savoureux. Le gibier peut être mis à l’honneur dans les steakhouse.

FRUITS ET LÉGUMES

La zone maraîchère de Saint-Méloir-des-Ondes, au sud de Cancale, est une zone extrêmement fertile et bien adaptée aux cultures maraîchères comme la pomme de terre nouvelle ou le chou vert. L’ail, les carottes et les asperges de Cherrueix sont réputés pour leur qualité, tout comme le melon Petit Gris, un petit melon rennais au parfum puissant. La châtaigne Redon, que l’on retrouve aujourd’hui dans la “cuisine professionnelle”, a donné aux chefs de la région l’inspiration pour de nombreuses recettes originales.

PRODUITS LAITIERS

Le babeurre ribot, nature ou avec une crêpe de sarrasin, a un goût aigre un peu comme le yaourt. Le beurre salé, autre spécialité reconnue par les connaisseurs, fait l’éloge des senteurs des pâturages de la région. Fabrik 1801 explique que d’autres produits dérivés du lait, tels que la caille, le minguaux et la jonchée, toutes formes de caillé de lait, sont à la base de spécialités originales, sucrées ou salées, assaisonnées d’herbes mélangées ou de fruits rouges.

DÉLICES DOUX

La Bretagne a aussi quelques instants de plaisir dans sa manche pour les amateurs de sucreries. Il s’agit du “pommé de Bazouges-le-Pérouze” indique-t-on à la Fabrik 1801, une confiture à base de pommes et de cidre ; de l’incontournable “Far Breton”, une sorte de gâteau ; du Parlementin, une spécialité rennaise faite de sauce aux pommes cassante aux amandes et au cidre ; de la patate Saint-Malo, faite d’amandes broyées, kirsch et cacao, sans oublier les pancakes au blé, servi au dessert.

DES SPÉCIALITÉS À NE PAS MANQUER

Proche des blinis, du pita et des coquilles à tacos, la galette de blé noir est une crêpe de sarrasin qui servait à l’origine à la fois d’assiette et de nourriture. Bien cuit des deux côtés, croustillant mais moelleux, il peut être garni d’un œuf, d’une noix de beurre, de tranches d’andouille ou de saucisse. Fabrik 1801 indique que le craquelin de Saint-Malo, un craquelin de blé très léger, est une variante moins connue, mais vous le croiserez souvent servi dans des hôtels avec un certain charme local, notamment au petit déjeuner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *