Bougies de préchauffage

Bougies de préchauffage : nos conseils et guides

La bougie de préchauffage est un élément spécifique des véhicules à motorisation diesel. Son rôle et son fonctionnement n’ont rien à voir avec la bougie d’allumage d’un moteur à essence. Découvrons alors ce que c’est.

Caractéristiques de la bougie de préchauffage

La bougie de préchauffage a à peu près la forme d’un crayon. Elle est plus mince que la bougie d’allumage. Pour rappel, cette dernière produit un arc électrique (étincelle) qui sert à enflammer le mélange air-carburant). Par contre, celle du diesel agit comme un petit radiateur électrique qui permet de chauffer la chambre de combustion. Pour produire de la chaleur, la bougie de préchauffage est composée d’un crayon de chauffe. Celui-ci fonctionne de la même manière que la tête du soudeur électrique. Cette tige métallique intègre un filament de chauffe et un filament de régulation. Une grande partie de la bougie est recouverte de matière isolante. En son milieu se trouve un filetage vissé, c’est là sa borne négative. À l’autre extrémité se trouve le bouton de raccordement, c’est là sa borne positive.

Fonction de la bougie de préchauffage

La bougie de préchauffage sert à chauffer la chambre de combustion pour permettre le démarrage de la voiture. En effet, le gasoil s’auto-enflammeà cause de la montée de température provoquée par la compression d’air-carburant à l’intérieur du cylindre. Lorsque la voiture roule, ce processus se déroule sans problème. Mais lorsqu’on démarre le moteur à froid, le carburant a du mal à s’enflammer parce que la température n’est pas suffisamment élevée. Les bougies de préchauffage interviennent alors pour chauffer la zone de combustion. Elles permettent de créer un point chaud de 800 °C environ. Pour actionner le préchauffage, il faut tourner la clé au point indiqué, le voyant en forme de tire-bouchon s’allume. Le point de chauffe est atteint lorsque le témoin s’éteint.

Défaillance de bougie de préchauffage

Si la température de combustion n’est pas optimale, on remarque au démarrage une fumée bleuâtre qui sort de l’échappement. Cela signifie qu’une bonne partie du carburant n’a pas été brulée correctement. Cela entraine 3 conséquences : surconsommation de carburant, perte de puissance du moteur, pollution. Voici les symptômes d’une bougie de préchauffage hors service :

  • Moteur qui ne démarre pas : si la température reste très basse, Il est conseillé de changer rapidement les bougies de préchauffage.
  • La voiture démarre, mais au moins un des cylindres ne fonctionne pas normalement. C’est surement que la bougie correspondant à chaque cylindre qui fonctionne mal est HS. C’est aussi le cas lorsque des vibrations et des sensations de yo-yo se font ressentir dans le moteur.
  • Si on observe pendant le démarrage une fumée bleue qui s’échappe, la combustion ne se passe pas correctement.
  • Il se peut aussi que le témoin de préchauffage se mette à clignoter quelques secondes après le démarrage.

À noter

Les bougies de préchauffage doivent être remplacées après 80 000 km, sauf usure prématurée. La dégradation précoce des bougies est due à l’utilisation fréquente de la voiture pour des trajets courts. Confiez le changement de vos bougies à un mécanicien qualifié qui peut vous aider à diagnostiquer convenablement tous les problèmes d’allumage.